Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du février, 2011

Tuto couture : la traîne du costume de princesse

Chapitre IV : la traîne du costume de princesse
Je sais ce que vous pensez. Trop facile, elle garde le plus simple pour la fin ! Détrompez-vous ! Certes, sur le papier c’est simple. Pourtant, j’ai bien faillit tout envoyer promener en faisant l’ourlet de cette traîne. Et oui, encore une fois, les ourlets sur les parties arrondies ont fait une nouvelle victime ! Déjà, sur du coton, je me démène mais j’y arrive ! Là, sur ce tissu si léger et si fin, c’était pratiquement impossible.
Dans n’importe quelle autre situation, j’aurai tout défait et tout recommencé dans les règles de l’art, en faufilant tout, quitte à le faire à la main ce maudit ourlet. Mais, comme il ne s’agit que d’un déguisement j’ai laissé tomber. Tans-pis, si je ne vois que ça ! Un jour peut-être si je n’ai rien d’autre à faire je m'amuserai à le refaire.
Allez ! Vous la voulez quand même cette traîne et bien la voici (mais je vous aurai prévenues). Prendre une longueur de 2m20 de tissu sur 1m10 de large. Replier le m…

Tuto couture enfant : le bavoir pour bébé fille et son doudou fleur

Le bavoir je ne vous le présente plus, le modèle est ici. Mais la petite fleur c'est une nouveauté pour moi. Cette fleur est rembourrée avec de la laine cardée et son coeur est une pression rose pâle. Elle peut donc être retirée au moment du repas, par exemple. J'ai mis ce mini-doudou sur un bavoir mais rien ne vous empêche de l'installer sur une robe ou un petit haut.

Je vous explique en deux mots comment j'ai fait :
J'ai découpé deux fleurs dans le tissu gris foncé qui m'avait servi à faire le dos du bavoir. Je ai mis les tissus endroit contre endroit et j'ai cousu à la main le contour de ma fleur. Sauf un petit bout. J'ai cranté les endroits qui avaient besoin de l'être. J'ai retourné le tissu sur l'endroit, j'ai rembourré la fleur avec de la laine cardée, puis j'ai refermé le petit trou qui n'était pas encore cousu. Enfin j'ai installé une pression femelle au centre de la fleur et la pression mâle sur le bavoir.
Le tout ne …

Tuto couture : les manches du costume de princesse

Voici donc le troisième chapitre de ma robe de princesse. Entre nous, ce n’est pas le plus difficile à faire. Il vous faut deux rectangles de tissu et une bonne dose de dentelle (Cf schéma ci-joint). Commencez par plier le tissu endroit contre endroit et coudre pour former un tube. Coudre ensuite deux ourlets (qui doivent permettre ensuite le passage d’un élastique). Froncer la dentelle et la coudre à l’une des extrémités de la manche. Personnellement je l’ai cousue légèrement au dessus de l’ourlet et à la main pour que cela soit invisible. Passez des élastiques dans les deux ourlets. faire de même pour l'autre manche et c'est terminé !

Une fois au bras de la princesse, rapprocher les deux élastiques et faire blouser pour obtenir l’effet attendu.
A vous de jouer !


Chapitre IV : la traîne de la robe de princesse (à bientôt !)

tuto couture : le bustier du costume de princesse

Chapitre II : le bustier du costume de princesse

Vous allez voir comme c’est simple ! Il vous faut un rectangle de tissu de 1,10 m sur 30 cm (il vous faudra rajouter 1,5 à 2 centimètres pour les coutures). Faire un ourlet en haut et en bas. Faire des smocks (ou plutôt des "presque smocks" car je n'ai pas rebrodé le tissu une fois les élastiques cousus) tous les 2 cm pendant 20 cm sur toute la largeur du tissu. Vous laissez les 10 cm restant de tissu qui formeront un volant.

Voilà, vous avez fait le dos du bustier. Il ne vous reste plus qu’à découper 2 fois le devant à l’aide du patron. Coudre endroit contre endroit les deux pièces obtenues selon les pointillés indiqués sur le schéma explicatif, puis retourner le tissu sur l’endroit. Intercalez la partie du dos (avec smocks) à l’intérieur des fentes sur les côtés du bustier. Coudre les 5 épaisseurs de tissu. Faire de même de l’autre côté du bustier. Bon, j’espère qu’à ce stade , vous ne vous êtes pas aperçu(e) que les smo…

Tuto couture : le déguisement de princesse

Le carnaval de l’école arrive ! Vite un déguisement ! Comme de nombreuses petites filles, mon aînée adore se déguiser en princesse. Alors, j’ai réalisé son rêve …et le mien par la même occasion. Un costume digne des plus grands films de capes et d’épées.
Je n’étais pas limitée par la quantité de tissu (acheté dans un vide grenier pour presque rien), alors je me suis un peu laissée emporter par la fibre créative.
Rassurez-vous, je ne suis qu'une couturière du dimanche, ce déguisement n’est donc pas compliqué à réaliser, mais il est juste un peu long à faire car il y a de grandes longueurs de tissu à coudre.
Il est composé de plusieurs parties complètement indépendantes les unes des autres. Vous avez d’abord, une jupe ample et longue, un bustier, une traîne (qui pourra éventuellement servir de cape), et des manches amovibles.
Voici donc pour vous, et rien que pour vous, mon petit tuto pour vous expliquer "comment j’ai fait ce costume de princesse couleur de miel ».
Chapitre 1 : L…

Merci, merci et encore merci "chapeau chinois et bottes de pluie"

Il y a quelques temps de cela, j’ai gagné un concours chez chapeau chinois et bottes de pluie, un blog que j’affectionne particulièrement. Je ne savais pas jusqu’ici ce que j’avais gagné. La surprise n’en fût que bien plus grande. Voyez plutôt ! Un petit haut d’un beau bleu (grrr je n’arrive pas à le prendre en photo tel qu’il est) magnifiquement réalisé rehaussé d’un splendide bouton. C’est Dimanche j’en suis presque sûre ! Des bijoux (collier et bracelet) mêlant tissu et breloques fantaisies dans les tons marron : de vraies merveilles. Des boutons nacrés qui me donnent déjà des envies de créations. Un carré de tissu doublé, orné de deux petits pompons bleus. Une gentille carte et 3 sucettes en forme d’oursons pour les enfants.


Vous l’avez compris, je suis aux anges. Tous ces cadeaux « faits main » me vont droit au cœur. Merci, merci et encore merci à "chapeau chinois et bottes de pluies". Je sais le temps qu’il faut pour faire toutes ces créations et j’apprécie le choix des…